Dedans

Détecteurs de fumée

Détecteur de fumée - obligation d'installation_article

La loi oblige l’acquisition au sein de chaque logement d’au moins un détecteur avertisseur autonome de fumée au plus tard le 8 mars 2015. Le détecteur de fumée devra ensuite être installé avant le 1er janvier 2016.

Ce décalage dans le temps entre l’achat et l’installation doit permettre aux gros bailleurs de fonds, qui gèrent plusieurs milliers d’habitations, de s’organiser, mais elle s’applique aussi à l’ensemble des propriétaires.

Est-ce suffisant pour la sécurité de votre habitation ?

Oui, pour un studio, une chambre étudiante, un petit logement.

Non, pour une maison, pour un appartement de plusieurs pièces. Si vous habitez dans une maison à 3 étages, durant la nuit le feu se déclare au rez-de-chaussée et vous dormez au 3ème étage, le risque d’être pris au piège par l’incendie est élevé. Il est conseillé d’installer plusieurs détecteurs de fumée au sein de plusieurs pièces pour une meilleure sécurité.

Détecteurs de Fumée : Indépendants ou Interconnectables ?

– Indépendants : Si vous habitez un appartement inférieur à 80 m2 et sur un niveau, le détecteur de fumée à pile est le mieux adapté. Pour les détecteurs à pile, il y a le choix entre un détecteur fonctionnant sur une pile 9 volts traditionnelle et un détecteur muni d’une pile à lithium longue durée (5 ans).

– Interconnectables : Si votre habitation est sur plusieurs niveaux, les détecteurs interconnectables fonctionnant sur secteur sont les mieux adaptés. Ils transmettent ainsi l’alerte à l’ensemble des détecteurs de la maison et vous permettent d’être prévenus si le feu se déclare dans une pièce éloignée de celle dans laquelle vous vous trouvez. Il sont également munis d’unepile de secours en cas de coupure de courant.

Vous êtes propriétaire de biens en location : qui doit installer le détecteur de fumée ?

C’est au propriétaire d’installer à ses frais le détecteur de fumée. Lorsque le logement est occupé, le propriétaire a le choix entre acheter et faire installer le détecteur par un professionnel, rembourser l’achat et l’installation du détecteur au locataire, ou fournir l’appareil au locataire et lui demander de l’installer lui-même. C’est ensuite au locataire de veiller au bon entretien du détecteur (comme le changement des piles par exemple).

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook