Dedans

J'aime mon libraire !

Les librairies indépendantes_article

Longtemps je t’ai rencontrée sur mon chemin. Mes parents m’ont fait découvrir tes trésors dès que je me suis ouvert au monde. Le monde des fées, des héros aux super pouvoirs ou à la douce et rassurante fourrure, le monde secret de l’adolescence où l’on découvre des héros qui vous ressemblent ou qui vous donnent l’envie d’un ailleurs.

Tu m’as guidé en aiguisant ma curiosité. Quand je passais devant ta vitrine tu faisais tout pour me retenir. Tu mettais en évidence des ouvrages dont la couverture racontait déjà l’histoire et il m’arrivait de rentrer en classe avec la vision d’une femme à la robe rouge moulante et aux yeux exorbités qui tentait de se protéger d’un poignard exotique brandi par un homme dont on ne voyait pas clairement le visage.

Je te dois mon imaginaire. Comment te remercier ? En parlant de toi

En informant que tu n’es pas morte, et que pour nous tu as dû changer de vie. Après beaucoup de difficultés pour survivre à la concurrence des ventes en ligne ou des grandes enseignes, la famille des librairies indépendantes à laquelle tu appartiens a su se renouveler.

Aujourd’hui une librairie ce n’est plus uniquement des rangées de livres classés par ordre alphabétique, par genre ou par nationalité de leurs auteurs avec dans le meilleur des cas un vendeur qui se libère enfin pour répondre à vos questions après avoir tout fait pour éviter votre regard.

Dans les Nouvelles Librairies vous trouvez, de nouveaux services. Organisation de nombreuses animations pour adultes et pour enfants. Rencontres et dédicaces avec les auteurs, ateliers d’écriture ou de théâtre, stages pendant les vacances scolaires, concours d’écriture, concours de dessins, échanges de livres, reprises de livres anciens. Evidemment un site pour les achats en ligne et une newsletter qui vous donne toutes les dates des évènements prévus. Et, à la rentrée, pour les scolaires et les universitaires, du CP à l’Agreg, la possibilité de déposer une liste et d’être avertis dans les temps que tout est disponible.

Elles ont également revu leur manière de se raconter, rajeuni l’image qu’elles veulent donner. Fini les libraires aussi poussiéreux que les étagères de leur sombre cagibi. Les libraires alsaciennes par exemple, se sont groupées pour une action de communication à l’humour décalé, et ont déclaré faire effectuer leurs livraisons par … des cigognes, en précisant qu’il serait tant de se mettre à la page ! Une parodie pleine de poésie du géant Amazone qui avait informé sa clientèle de livraisons… par drones.

 

Merci Petit a sélectionné 3 librairies très différentes l’une de l’autre mais qui ont en commun la diversité de leurs propositions et un service passionné.

 

PARIS – L’Eau et les rêves : la péniche librairie

Avec plus de 300 adresses, Paris est la ville la plus riche en librairies. Il fallait en choisir une qui sorte un peu du lot, alors on en a pris une qui s’est installée sur l’eau.

L’Eau et les rêves est une péniche librairie sur le thème de l’eau, de la mer, et du voyage. Dans la cale, des livres neufs et des livres chinés, des récits de mer et d’aventure, des livres techniques sur la navigation, des polars d’eau, des bandes dessinées.

La librairie propose des ateliers pour adultes et pour enfants ; théâtre, photo, lecture, écriture… Un espace jeunesse est ouvert de 13h à 19h les vendredi, samedi, dimanche et jours fériés. Bref, une librairie qui vit !

Quai de l’Oise, Paris 19
01 42 05 99 70

 

MARSEILLE – Maupetit : la plus ancienne de la ville

Une institution depuis 1927 et un des lieux incontournables de la culture dans la ville. Plus d’un million de références sur les 850 m2 de la librairie. Ne passez pas à côté de leur espace fine art books, où les ouvrages sur l’art, rares pour certains, sont tous plus sublimes les uns que les autres. Des informations, des conseils, et un contact dédié pour chaque catégorie recherchée ! Du sur-mesure.

142 la Canebière, Marseille 1
04 91 36 50 50

 

BANON (04) – Le Bleuet : un cas d’école

La librairie Le Bleuet a été créée en 1990 dans ce petit village un peu perdu des Alpes de Haute Provence par un menuisier amoureux de littérature qui achète un bazar de 50 m2 et le transforme au fil des ans en une librairie de 800 m2 sur 8 niveaux. Aujourd’hui reprise par des amoureux de cette maison, anciens clients, et du charme qu’elle dégage, elle compte près de 110 000 références soit 100 fois plus que ce qu’il n’y a d’habitants dans le village !

Expositions, signatures d’auteurs de renom, concerts dans le ravissant jardin attenant contribuent à l’animation permanente de ce charmant village provençal, de ses terrasses, des ses boutiques, de ses restaurants.

D’ailleurs, nous ne résistons pas au plaisir de vous donner l’adresse d’un restaurant qui nous a enchanté par l’originalité de sa carte, la fraicheur de ses produits, la qualité de sa cuisine et son inoubliable sorbet citron maison : la Table de Panturle, rue Pasteur.

Place Saint-Just, 04150 Banon
04 92 73 25 85

 

 

Photo: La Parisienne du Nord 

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook