Musique

LA Philharmonie

La Philharmonie de Paris_article

Philharmonie signifie « amour de la musique ». Jean Nouvel en fera son obsession tout au long de la construction de la salle de concerts parisienne qui a vu le jour début 2015, premier auditorium d’une telle envergure pensé pour la musique symphonique…mais pas que.

Car si le résident principal est l’Orchestre de Paris, la programmation est pour le moins inhabituelle. Nous pensons à Jeff Mills, pionnier de la musique électronique, Chilly Gonzales, pianiste bête de scène, ou encore Jacques Higelin, rockeur apaisé pour ne citer qu’eux.

La Philharmonie de Paris se veut avant tout un projet culturel global au cœur du Grand Paris ; une volonté de mélanger tous les publics, les générations, d’en faire un lieu de brassage et d’échanges, ouvert et attentif aux évolutions de la société.

Objectif : rendre accessible au plus grand nombre un art réputé élitiste. Avec les concerts participatifs par exemple, où les plus petits pourront ressentir ce qu’est un orchestre sans qu’aucun bagage musical ne soit exigé. Ou encore des ciné-concerts ; imaginez vous en train de regarder 2001, Odyssée de l’espace avec l’orchestre de Paris qui s’occupe de la bande originale !

Et puis il y a le bâtiment en lui-même. La Philharmonie de Paris est une véritable prouesse architecturale, intégrant la complexité acoustique et le sens de l’esthétique.

De son nom de salle Philharmonie 1, la Philharmonie de Paris se trouve dans le Parc de la Villette, voisine de la Cité de la Musique rebaptisée Philharmonie 2 pour l’occasion. Deux œuvres majeures édifiées par les seuls architectes français à avoir obtenu le prix Pritzker, soit l’équivalent du Nobel en la matière, Christian de Portzamparc en 1994 et Jean Nouvel en 2008.

Philharmonie 1, c’est 2400 places assises et une distance maximale de 32 mètres entre le chef d’orchestre et les spectateurs, contre 48 mètres et 1 030 places à la Salle Pleyel. L’orchestre se retrouve au centre des spectateurs disposés sur des balcons flottants dont les courbes, au même titre que les réflecteurs sonores en forme de nuages accrochés au plafond, répondent à une géométrie complexe au service d’une acoustique exceptionnelle.

Tout a été conçu pour que la musique conserve sa pureté lorsqu’elle pénètre vos oreilles, sans échos ni parasite, et ce quelle que soit votre place dans l’auditorium, et le genre musical proposé, musiques symphoniques ou musiques amplifiées. Et ça, c’est une première mondiale.

Une volonté de démocratisation qui se ressent aussi au moment de payer: des places au tarif plein à partir de 10€, des réductions pour les moins de 28 ans, pour les groupes à partir de 10 personnes, et pour les retardataires qui achèteraient leur place 30 minutes avant le début du concert.

La Philharmonie de Paris est en tous points un lieu d’exception. Une expérience à vivre.

 

 

La Philharmonie de Paris
Parc de la Villette, 221 avenue Jean Jaurès, Paris 20

 

photo: Arte

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook