Activités & loisirs

La reine des abeilles

during the France Test Series Australian Wallabies squad announcement at the ARU HQ on May 22, 2014 in Sydney, Australia.

Depuis Icare l’homme a eu le temps de prouver à quel point il était capable de maîtriser les airs et sans doute, à ses début le Drone a pu être considéré comme un gadget. L’histoire de ce faux bourdon anglais nous prouve le contraire.                                                                                 

Le prototype de la  « torpilles aériennes » radiocommandée expérimentée par les anglais s’appelait Queen Bee. Reine des abeilles et dans les années 30, cet aéronef inhabité et piloté à distance prit le nom anglais du faux bourdon : Drone. Sexisme? Crime de lèse-majesté? Nous n’avons pas d’explication précise. Ce que nous savons, c’est qu’aujourd’hui toutes les armées du monde sont dotées de drones très sophistiqués, les plus grandes avancées techniques se développant souvent dans un but belliqueux! Mais, depuis quelques années, l’utilisation civile du Drone est possible dans le cadre d’une activité professionnelle et dans celui des loisirs.

Le drone est devenu indispensable à de plus en plus d’activités de l’industrie, l’agriculture, la mer, la sécurité ou l’audiovisuel qui sont des secteurs porteurs et n’en sont qu’à leurs balbutiements.

Des Centres de formation permettent d’obtenir une licence, il faut compter 4000€ pour 199h. Pôle Emploi ou l’AFPA peuvent être interrogés. Le métier de télé pilote de Drone civil a le vent en poupe.

Dans le domaine des loisirs, le Drone, qui s’apparente à l’aéromodélisme, est un objet de loisir familial intergénérationnel qui peut s’acheter dans les grandes enseignes à des prix très accessibles : 25€ pour des drones de 10cm ne pesant pas plus de 50 grammes, 100€, 200€ et jusqu’à  1200€ pour les plus sophistiqués comprenant de multiples accessoires.

Les particuliers en font de multiples usages : la passion de la télécommande, les événements familiaux, mariage, anniversaire, les plus expérimentés s’en servent pour des spectacles.

Attention, le maniement de ces engins n’est pas aussi simple que ça en a l’air, et beaucoup finissent brisés au sol ou, comme à Marseille, au sommet de la statue de la Bonne Mère! Des textes existent qui définissent les règles d’utilisation pour chacune des catégories, et les peines encourues par les contrevenants. Une assurance est d’ailleurs nécessaire. Il existe même des sites comme Airmap qui proposent des cartes interactives permettant de voir les zones sensibles ou interdites autour de vous.

Vous trouverez tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer sur le site de la Fédération Française de Drone  ou sur le site du Ministère de l’Environnement.

Le milieu artistique lui aussi s’est emparé des drones pour des effets spéciaux souvent époustouflants et dernièrement au Japon le Mont Fuji a eu droit à un feu d’artifice du futur avec un ballet de drones équipés de 16000 lampes LED illuminant le Mont, une vraie chorégraphie aérienne en harmonie avec de la musique japonaise traditionnelle.

Certains voient encore plus loin : un Drone transportant une personne et pouvant se garer à la verticale… l’avatar dont nous parlions au début n’est pas loin de ses origines!

Pour recevoir tous nos bons plans directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous à notre newsletter!

Photo: Ekodrone

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook