Voyager

La Venise des Alpes

Carnaval d'Anecy_article

Vous allez bientôt skier dans les Alpes ? Et si vous en profitiez pour voir le carnaval de Venise ?… On vous explique.

Depuis Quintus Fabius Maximus et les Allobroges, le franchissement du col du Montgenèvre par Fulvius Flaccus, le Royaume de Sardaigne, les tribulations de Victor Amédée II et III et le traité de Turin, nul ne peut douter des liens étroits qui unissent la Savoie à l’Italie.

Rien d’anormal par conséquent à ce qu’Annecy, Rome ou Venise des Alpes selon les époques, rappelle cette appartenance aux bons souvenirs d’une Histoire finalement si proche.

Nous pourrions parler du Festival du Film Italien qui s’y tient tous les ans chaque début d’automne et qui est considéré comme une des plus grandes manifestations européennes sur le thème, mais nous attendrons d’en avoir la programmation .Cette fois, c’est de Venise et de son Carnaval dupliqué dans nos montagnes dont nous allons vous entretenir.

Mais alors ? On va à Venise ou à Annecy ? J’ai rien compris… On sera à Annecy, mais c’est comme si on était à Venise ! En gros, on va au Carnaval de Venise, mais à Annecy !

Cette année, le Carnaval d’Annecy fête son 21ème anniversaire du 10 au 12 mars. Il sera prudent de réserver son hébergement au plus tôt. Si nous osons le dire : y a l’feu au lac !

Petit rappel historique : le Carnaval de Venise, nous parlons de la Sérénissime, est un événement incontournable et déjà au IXe siècle le peuple vénitien profitait un maximum des derniers jours précédents les mortifications du Carême en se divertissant et en savourant les plaisirs de la vie. Tout le monde portait un masque, les nobles pouvant ainsi fréquenter le peuple. L’objectif était d’abolir les contraintes sociales. Mais qui trompait qui?

Aujourd’hui, à Annecy comme à Venise, personne ne le sait. Les règles sont les mêmes, aucune partie du corps ne doit être visible et les masques ne doivent pas parler. Les démonstrations de richesse sont omniprésentes, on expose bijoux et robes précieuses. Pas de clown ni de fée clochette ! Dans le cadre enchanteur du Lac tout est luxe et raffinement, tout scintille. Sur les canaux du cœur historique de la ville, dans ses ruelles, sur ses ponts, l’ambiance est féerique et le mystère nous entoure, cotonneux. Personne ne sait qui se cache derrière les masques.

En silence, ils vous invitent à les suivre pour partager leurs déambulations et ces silhouettes à la fois amicales et distantes vous entraînent dans une atmosphère unique empreinte de la magie vénitienne.

Pour ceux qui seront dans les stations de ski environnantes, vous aurez pour une journée ou plus, l’occasion de casser la routine du chocolat en terrasse, des boutiques vues et revues ou des manèges enneigés où vos enfants vous font piétiner dans la gadoue avant de se décider à en descendre.

La Clusaz et le Grand Bornand ont une navette quotidienne vers Annecy, et la charmante et familiale station du Semnoz est à 17 km. Franchement, Venise vient à vous et vous refuseriez cette rencontre ?

 

Carnaval d’Annecy du 10 au 12 mars
Sur le site de l’office du tourisme

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook