Activités & loisirs

Les Docks ad hoc

Les Docks Marseille_article

Vous entrez aux Docks de Marseille par la place de la Méditerranée et en sortez par celle de la Joliette, ou le contraire si vous préférez.

Dans tous les cas, vous aurez parcouru 365 mètres, autant que de jours dans l’année, et traversé 4 cours intérieures en référence aux 4 saisons. Quand vous saurez qu’il y a 7 niveaux, du lundi au dimanche, et autant de portes que de semaines dans une année, vous comprendrez pourquoi les architectes appellent cet endroit « l’horloge industrielle ». Autant de symboles du temps qui passe.

Ces bâtiments de pierres et de briques, furent construits entre 1858 et 1864, quand Marseille était encore un vaste port commercial et que ses grandes compagnies maritimes transitaient de par le monde. Il fallait des magasins pour entreposer les cargaisons et c’est là que l’ingénieur et homme d’affaires Paulin Talabot décida d’y bâtir des docks et entrepôts selon le modèle des docks de Londres et de Liverpool.

Avec la débâcle de l’industrie, il fallait les transformer, leur inventer un nouvel avenir en adéquation avec les mutations économiques. En 1991 on est à l’ère du tertiaire, alors place à la lumière, et à la circulation intérieure. Les bureaux et entreprises high-tech supplantent les entrepôts devenus obsolètes. La réhabilitation fut confiée à l’architecte Éric Castaldi, dont on connait les positions militantes. Il a conduit d’autres projets tout aussi symboliques comme la restauration du Silo ou la station Alexandre, convertit les bâtiments. Il les métamorphose mais les connecte obstinément à leur histoire, au passé industriel de la ville. Des gestes forts.

Aujourd’hui, Les Docks entament un troisième chapitre : ils ne sont plus une enfilade de bureaux, ils renaissent pour mieux redynamiser l’économie d’un quartier en marche et cela donne un lieu de vie héroïque qui tout en affichant une belle modernité restitue l’héritage culturel et maritime de la ville ! L’enchantement est total !

D’abord, le mur en façade, place de la Méditerranée, fait de mots métalliques, en hommage à tous ceux qui ont écrit sur Marseille. Intérieur superbe et gigantesque, avec ses planchers et ses passerelles en bois, son alliage de matières, acier, pierre et mosaïques, ses installations murales design qui jaillissent des parois, son toit de verre pour diffuser la lumière.

Il y a la cour Bleue, où mer et ciel fusionnent avec ses sept tons de bleus, la place des Palmiers, celle du Marché, avec ses jeux graphiques, ses suspensions Circus aux anneaux de leds, et ses voiles en côte de mailles. Enfin, la Grand Place où rosiers et jasmins peuvent donner libre cours à leurs inspirations grimpantes.

La visite en elle-même vaut le détour, mais si vous êtes touchés par le virus de la consommation, alors il y a de quoi faire. Des boutiques chics et branchées aux enseignes indépendantes et sélectionnées, des restaurants et brasseries, un lieu d’expo pour les jeunes créateurs, une salle de sport, un bar à ongles et le reste est à venir…

C’est hénaurme et c’est somptueux !

 

Les Docks de Marseille
10 place de la Joliette, Marseille 2
Place de la Méditerranée 

Ouvert tous les jours de 10h à 19h, 1h pour les restaurants

 

Pour recevoir toutes les semaines l’agenda Merci Petit, inscrivez-vous à notre newsletter !

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook