Cinéma & théâtre

Lumière!

Le Lucernaire - Paris_article

Le Lucernaire, du latin « lucernarium », littéralement « allumage des lampes », est un espace qui a une âme et souffle la lumière, celle de l’esprit. Lieu de création, ce Centre national d’art et d’essai, situé entre la Tour Montparnasse et le Jardin du Luxembourg, se propose de croiser différentes disciplines artistiques, de faire cohabiter cinéma, théâtre, photographie et littérature.

Le Lucernaire c’est donc une librairie, une galerie d’expo de photos, mais surtout trois salles de cinémas et trois salles de spectacles à dimension humaine avec une capacité réduite qui va de 50 à 118 places. Tout cela ramassé dans un espace plein de recoins et de couloirs sous une lumière crépusculaire, conçue pour les levers de rideaux.

C’est un endroit sobre, sans prétention, avec un petit côté rétro. Etudiants d’aujourd’hui et d’autrefois, s’y côtoient. Complicité autour d’une certaine exigence culturelle, le souci des films indépendants, dits « d’auteur » ou à petits budgets. Des classiques intemporels, des programmations originales et inédites, autant d’antidotes aux imageries d’une facture trop convenue des complexes commerciaux à l’ambiance publicitaire et popcorn…

Et pourquoi ne pas encourager très tôt la sensibilité des plus petits? D’autant que le théâtre vise aussi à conquérir ce jeune public et participe de diverses façons à son éveil. Une section leur est d’ailleurs dédiée sur le site du Lucernaire.

C’est aussi un lieu de rencontres et d’échanges. On peut y manger ou boire un verre, sans façon, de manière simple et conviviale. Sur le siège d’à côté, la surprise de découvrir le comédien qui tout à l’heure occupait le plateau et vous fascinait par son jeu. Une formidable occasion de prolonger dans l’espace bar de «  l’Avant-Scène » un vrai dialogue de théâtre.

Pour la petite histoire, le Lucernaire fut créé en 1968 par un couple de comédiens militants. Les travaux de la tour Montparnasse en 1975 l’obligent à se délocaliser dans une usine de chalumeaux désaffectée, au 53 rue Notre-Dame des Champs. Parce qu’il traverse une crise et menace de fermer, son fondateur Christian Le Guillochet décide de vendre. Racheté par le groupe propriétaire des éditions l’Harmatan il devient alors théâtre privé à part entière.

Le Lucernaire c’est également des concerts tous les dimanches, des lectures publiques, des signatures organisées, des débats de société et une école de théâtre avec des ateliers pour tous ceux qui veulent se frotter de plus près, au jeu de l’acteur, ou au jeu tout court, pour ne pas dire au « je », car que vous soyez petit ou grand, se mettre en scène, c’est s’inventer, se recréer, embarquer pour quelque part aux frontières de soi.

 

 

Le Lucernaire
53 rue Notre-Dame des Champs, Paris 6

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook