Dedans

L'usine c'est tendance

Utilitaire déco_article

Dans les brocantes, sur les marchés, chez les antiquaires ou dans les magazines, le mobilier d’usine est partout et l’industriel s’est imposé comme une des grandes tendances déco. Seule Valérie Damidot semblait ne pas s’en être aperçu. Sanction immédiate : elle présentera une émission scientifique à la rentrée !

Le fer, décapé et verni, rouillé ou repeint de couleurs vives, le zinc, le vieux bois blond et autre poignée en métal ou céramique retrouvent une nouvelle jeunesse dans nos cuisines et nos salons. Nous nous éclairons avec des lampes d’architecte ou de tailleurs sur mesure. Les meubles et accessoires de métier sont partout.

Et même si aux puces de Saint-Ouen, on nous signale que « le classique va revenir en grâce et que l’Antique c’est chic », la tendance utilitaire résiste plutôt bien. Sans doute parce que nous en avons déjà dans nos caves et greniers et que nous sommes heureux d’enfin pouvoir ressortir le porte-manteau ou le porte-bouteille qui avaient fait les beaux jours de Dada. Sortez la table de nuit tapissée de zinc pour accueillir le pot de chambre en faïence, et là, vous y êtes, le Roi bourgeois n’est pas loin !

Mais si vous avez malencontreusement tout jeté parce que jamais vous n’auriez imaginé que la table en formica de la cuisine de votre enfance allait un jour redevenir ultra tendance, plusieurs solutions s’offrent à vous, en fonction de votre budget.

Des maisons se sont spécialisées dans le mobilier industriel, comme Metal & Woods en région parisienne ou Les meubles de métiers et ArtchiArty à Marseille.

Le site britannique made.com propose une alternative moins onéreuse : aucune boutique, aucun stock et des commandes passées directement aux fabricants ; les délais sont certes plus longs mais les prix sont réduits.

Enfin, Le site d’achat aux particuliers Le bon coin peut réserver de belles surprises comme tomber sur un créatif (à moins que vous ne le soyez vous-même) qui met sa passion de la restauration à votre disposition.

Avec un peu de patience vous pourrez trouver des meubles chinés et retapés à un coup moindre que sur le réseau des distributeurs de métier. Une jolie découverte a été La mouche qui roule. C’est d’ailleurs sur un de ses bureaux que travaille tous les jours votre Petit en Chef !

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook