Beauté & bien-être

Musée du Parfum

Musee-Parfum2_aperçu

Pas besoin de s’appeler Cyrano ou Cléopâtre pour être sensible aux fragrances, notre « nez » fait office d’expert. Directement connecté à l’émotion le nez a à voir avec les réminiscences, les souvenirs enfouis. L’odeur taraude la mémoire. Une alchimie s’opère et la simple odeur d’amande nous fait renouer avec le spectre de l’écolier sniffant son fameux petit pot de colle blanche ! Alors oui puisque les odeurs tissent notre mémoire, puisqu’on pense et  qu’on s’enivre avec son nez, ça méritait bien un Palais!

Le Grand Musée du Parfum s’est ainsi donné pour challenge de nous apprendre tout ce qu’il faut savoir sur les précieuses effluves contenues et rhabillées dans d’élégants flacons. On y découvre ainsi, que la rose utilisée en parfumerie n’existe pas, mais qu’il s’agit d’un arôme de synthèse totalement imaginé et diffusé par son concepteur… On dénombre ainsi autant de formules  qu’il existe de parfumeurs. Chacun a la sienne, plus ou moins marquée, plus ou moins florale, plus ou moins sensuelle. Et si l’on vous disait que la rose synthétique est l’essence la plus utilisée en parfumerie ?

Le Musée qui se déploie sur plusieurs étages  nous invite dans un voyage olfactif totalement stylé où le sens qui vous sera le plus utile sera bien évidemment l’odorat. Il y sera question d’histoire, de sciences, d’agronomie et d’art. A travers les salles, vous pourrez découvrir une sélection de « grands crus », la composition des parfums de personnalités les plus célèbres  de ’histoire comme Louis XIV, Louise Brooks ou encore Cléopâtre, dénicher des variétés du monde entier, vous initier à l’art subtil du mélange qui entre dans la création d’une senteur ambrée ou boisée.

En France plus qu’ailleurs, l’engouement pour le parfum est une évidence, non sans conséquence d’ailleurs! Cela a alimenté le cliché outre- Atlantique que les français sont sales, puisqu’ils préfèrent s’asperger d’onguents plutôt que de savon, pour masquer les odeurs corporelles au point d’adopter l’expression «French Shower».

A la fois moyen d’exprimer sa personnalité, d’affirmer un style, le parfum distille un message à celui qui sait en interpréter le sens invisible, il est à la fois universel et personnel. Énigmatique dans sa fabrication, il fascine, intrigue, ensorcèle, cajole, rend addict ou révulse.  C’est ce que vous allez découvrir dans ce joli musée hors format  bruissant d’odeurs où votre nez se fera  le décodeur d’un univers intangible et complexe.

C’est dans un lieu quelque peu caché, que le Musée s’est installé, au 73 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Vous allez, non pas vous régaler, mais apprendre à sentir ! Le parfum n’aura plus de secret pour vous!

 

Le Grand Musée du Parfum

73 Rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris

http://www.grandmuseeduparfum.fr/

 

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook