Activités & loisirs

Un belge au bout du monde

A Marseille, beaucoup de choses sont possibles. Par exemple, il est tout à fait possible de voir un petit port de pêche, des pins, des figuiers de barbarie, une bâtisse abandonnée devenue œuvre street art, la mer et le Cap Canaille à l’horizon, une plage presque grecque, et un belge qui vous sert des pâtes bolo, tout cela sans quitter le 8ème arrondissement de la ville.

Allez au bout de la rade Sud de Marseille, après les Goudes, destination le petit port de Callelongue. Garez vous, et profitez déjà de la carte postale. Profitez encore, vous n’êtes pas pressés. Remplissez votre gourde à la fontaine avant de vous engager pour une petite heure de ballade plus que dépaysante.

Empruntez le chemin qui part du fond du port, entre les cabanons, et qui grimpe dans la colline. Il suit le tracé des Grandes Randonnées GR98-51, marqué en rouge et blanc. C’est ici que débute le massif des calanques dans sa partie la plus sauvage. Soyez cela dit rassurés, la ballade est accessible à tous, les tout petits comme les tout grands.

Le sentier s’élève dans les rochers et les pins jusqu’au Sémaphore en haut de la colline qui domine Riou et le Frioul. La vue est à couper le souffle. Poste de guet chargé de surveiller les approches maritimes, le sémaphore de Callelongue daterait de 1791. Recouvert aujourd’hui de graffittis, on ne s’attendait certainement pas à trouver ici une œuvre street art.

Vous redescendez ensuite vers la mer, longez la côte, passez devant la minuscule calanque de la Mounine, continuez quelques centaines de mètres, et arrivez à la calanque de Marseilleveyre. Vous vous installez sur la petite plage entre les aloès et les figuiers de barbarie, pour observer au loin le Cap Canaille. Les bruits de la ville sont tellement loin.

Et puis quitte à être improbables jusqu’au bout, pourquoi ne pas aller s’installer à la terrasse de chez le Belge, au beau milieu de la calanque. Autant vous prévenir tout de suite, le belge n’a pas l’électricité ; du coup, pas de téléphone pour réserver, ni de carte bancaire, et la cuisine se réchauffe au gaz, ce qui peut rendre très long le service en cas de changement de bouteille. La carte est la même depuis des centaines d’années, au moins: pâtes bolo pour 10€ ou côte de porc frites pour 12€. Ouvert 365 jours par an (une pancarte au port de Callelongue vous prévient si le restaurant est exceptionnellement fermé), le Belge fait partie du décor. Un restaurant sans prétention certes, mais quoi de mieux que d’être attablé les pieds dans l’eau avec un pastis pour observer le coucher de soleil, avant de faire chemin inverse et retourner dans la vraie vie.

 

Chez le belge
Calanque de Marseilleveyre Marseille 8
Garez vous au port de Callelongue, accessible également par le bus 19 arrêt la Madrague de Montredon puis la navette 20 j’usqu’au terminus Callelongue. 

Brunch à volonté tous les dimanches et jours fériés – 29€
12h – 14h et 19h-21h de juin à octobre 

Pas de réservation / Pas de CB

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook