Art de vivre

Une boutique sans argent ?

siga - paris - don - boutique - vêtements - gratuits - échange - vide - greniers - jouets - poussette - dressing - solidaire

Non désolée, nous ne prenons pas la carte bleue. Les chèques ? Non plus, navrée. Nous n’acceptons pas non plus l’argent liquide.

La boutique Siga Siga, dans le 12ème arrondissement de Paris, aurait-elle oublié dans son business model un élément pour le moins essentiel : le moyen de paiement ? En réalité, l’approche est bien plus subversive.

Disons que les jeunes fondatrices de cette boutique ont délibérément décidé de supprimer un des moments clés de l’expérience client : le moment où vous payez. Conclusion : vous ne payez pas !

Mais euh… c’est à dire ? On vient comme ça, on dit bonjour, on se sert dans les rayons…. Et on s’en va ? Absolument !

Bien entendu, vous ne trouverez pas chez Siga Siga de chaise Eames, Panton ou Hansen. En revanche, le concept est suffisamment novateur et la démarche bon esprit pour que nous vous en parlions !

Cette boutique sans argent mise sur l’économie circulaire en pariant sur le partage et la réutilisation, sans transaction d’argent ni échange de biens.

Au début de l’aventure, en 2013, il y a l’association La Boutique Sans Argent qui organise régulièrement des zones de gratuité, à l’occasion de festivals, de vide-greniers ou autres évènements publics. Rapidement, l’objectif a été de s’installer durablement dans un lieu dédié. C’est alors que la Mairie de Paris lance un appel à projets pour occuper gratuitement le hall de l’ancienne gare de Reuilly. Bingo ! Siga Siga est sélectionné !

Vous y trouverez tout ce qu’il peut y avoir dans une maison, qui est transportable, en bon état et réutilisable tel quel ; déco, petit électroménager, vêtements, livres, peluches, jouets, vaisselle, DVD… cela dépend de l’arrivage du jour !

Une seule chose peut être achetée : un café. Mais le prix est à la discrétion du client… il ne fallait pas exagérer non plus !

Du coup, il y a des preneurs, il y a des donneurs, et des donneurs-preneurs. Probablement plus de preneurs que de donneurs nous dirons les sceptiques ! Et bien non ! La boutique demande régulièrement à ses « clients » de ne plus amener d’objet car elle n’est plus en mesure de les stocker !

Alors ? Preneur ou donneur ?

 

Siga Siga – La boutique sans argent
Ancienne gare de Reuilly – 181 avenue Daumesnil, Paris 12

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook