Activités & loisirs

Une journée à Niolon

Une journée à Niolon_article

Merci petit vous propose une journée 100% marseillaise, dans un endroit que les guides touristiques ont tendance à oublier : la calanque de Niolon. Trois (voire quatre) chapitres pour autant d’expériences et une histoire locale qui sent bon la Méditerranée.

D’abord le train, et pas n’importe lequel, celui qui longe la Côte Bleu sur 32 kilomètres et permet de relier Marseille à Martigues…

C’est un ravissement de musarder, sur cette ancienne et pittoresque voie de chemin de fer qui serpente entre ponts et tunnels, mer et pinèdes. Tumulte de verts et de bleus, que troue le blanc du calcaire. Vous voilà embarqués sur des chemins détournés, direction l’Estaque, Niolon, la Redonne, Carry le Rouet, Sausset les Pins, la Couronne…

Autant d’endroits aux noms évocateurs et familiers mais disons-le d’emblée, plutôt prisés par les Marseillais et boudés par les touristes qui préfèrent le site couru de Cassis… Le panorama à lui seul vaut le voyage. Cézanne et Braque ont aimé cet espace et Zola a écrit « vous le trouveriez peut-être aride et désolé mais… la seule odeur des pins me ramène toute ma jeunesse ». Et puis l’ambiance est conviviale et vous pouvez même embarquer votre vélo et votre chien!

Ensuite la calanque. Nous voulons parler de Niolon, à 18 minutes montre en main de la Gare Saint-Charles ou si vous préférez, 20 minutes en voiture. Ce petit village de pêcheurs avec ses modestes maisons à flanc de colline et ses quelques bateaux est un vrai paradis pour initiés, une parenthèse de quiétude, vous vous en délecterez, beaucoup de calme pour les amoureux du farniente. Sentiment d’intimité, sensation d’authenticité qu’on éprouve en arpentant les étroites rues bitumées, chauffées à blanc par le soleil.

Des choses à faire aussi, comme randonner sur le Chemin des Douaniers ou dans les collines du Rove, ou plonger avec l’UCPA de Niolon qui est le plus grand centre de formation de plongée sous-marine de France, et qui occupe un ancien fort militaire construit en 1860. Mais aussi surfer, kayaker, escalader… L’endroit révèle de véritables surprises.

Enfin le resto  La Pergola, terrasse à l’ombre des feuillages et vue sur le port, avec en ligne de mire Notre Dame de la Garde et les îles du Frioul, se régaler des fruits de la mer, les pieds, presque dans l’eau. Bonne cuisine, bonne pizza, accueil souriant et prix à l’avenant.

Une journée bien remplie, mais si vous aimez vraiment, faites train, calanque, resto, et pourquoi pas dodo? Dormez-y quelques jours. Et comme on vous trouve sympathiques, voilà un quatrième bon plan. Le Tikaz, un grand cabanon bien équipé qui vous permettra, l’espace d’un séjour, de vous prendre pour de vrais « cabanoniers ».

 

Partager cet article

  • Boutons réseaux sociaux

  • Newsletter

  • Player Deezer

  • Bannière rouge pompom

  • Likebox Facebook